STERMOR

STERMOR est membre de RespectOcean

Logo_STERMOR_300x20

STER MOR, le Fleuve et la Mer, en Breton, est une société de conseils, expertises, services et études, créée en 1994 par Raphaëla le Gouvello, et basée à Pénestin, dans le Morbihan.

IMG_0308

STERMOR a commencé par beaucoup travailler sur des projets de recherche, développement et appui technique en aquaculture, au niveau mondial, pour des entreprises de ce secteur (santé, nutrition, productions aquacoles).
Puis, peu à peu, et en mûrissant cette orientation pendant ses projets intenses et forts de longues traversées océaniques (www.raphaela-legouvello.com), Raphaëla le Gouvello qui dirige STERMOR, a voulu impliquer sa société et son savoir-faire sur les questions relatives aux enjeux environnementaux, et plus particulièrement sur ceux concernant le littoral, ainsi que sur la mise en œuvre d’un développent durable dans le monde des entreprises. Parmi les projets, on peut citer l’étude conduite avec l’association Estuaires Loire Vilaine sur les bioindicateurs Laminaires et la qualité des eaux côtières dans la zone des estuaires de la Loire et de la Vilaine.(http://www.assoloirevilaine.fr/#!qualite-eaux/chfz).

Image laminaires le fourCet engagement progressif a d’ailleurs conduit à la création du réseau RespectOcean, que Raphaëla le Gouvello anime depuis 2012.
Aujourd’hui, Raphaëla le Gouvello a complètement orienté son entreprise de conseils STERMOR  vers les enjeux qui lui tenaient à cœur, la mer et le littoral, et la concertation entre acteurs.
Elle continue à travailler en aquaculture, autour de la thématique centrale d’une aquaculture plus durable, en étroite collaboration avec la direction (Global Marine and Polar Program) de l’UICN. Un projet a débouché sur un guide téléchargeable pour une truiticulture durable en France. Deux autres projets sont actuellement en cours :
– Durabilité de l’alimentation en aquaculture (projet financé par la DPMA), Manuel de recommandations à paraître en 2016
– Aquaculture et Aires Marines Protégées (projet financé par la Fondation Prince Albert II de Monaco).

longline2

Avec son projet de recherche CIRCOLIT qui démarre, Raphaëla le Gouvello fait un pas de plus dans son engagement professionnel, qui traduit une longue réflexion sur :
« Comment un bureau d’études, une société de conseils et de services peuvent-il s’investir sur des sujets d’intérêt général, touchant notamment à la mer et au littoral ? »

STERMOR est donc dans une phase de transition pour les 3 années à venir.

Crédits : ELV, R. le Gouvello

 

Revenir au secteur :

Recherche / Etudes

Retour au schéma :

respectocean_image_membres