Neoline, #HeroOfChange

Jean Zanuttini

Vous participez avec votre entreprise NEOLINE à la 3ème édition du ChangeNow Summit au Grand Palais, quel est votre concept en quelques mots?

NEOLINE a pour ambition de devenir le premier armateur centré sur le développement durable, à travers la conception, le développement et l'opération de solutions de transport maritime à très faible impact environnemental.
Nos premiers navires permettront une réduction de près de 90% des émissions grâce à l'utilisation du vent comme propulsion principale, associée à une réduction de la vitesse, tout en apportant un service de transport de dimension industrielle. Deux navires de 136m seront construits et mis en opération sur une ligne transatlantique entre Saint-Nazaire et la côte est américaine, en passant par St-Pierre & Miquelon. Par la suite, d'autres développement sont prévus, notamment pour des navires plus grands, et pour tendre vers un transport maritime zéro émission via une combinaison de solutions complémentaires à la propulsion vélique.

Il y a 120 ans, le Grand Palais fut édifié pour accueillir la 5ème exposition universelle parisienne. Qu'est ce que cela vous fait d'exposer dans ce lieu chargé d'histoire,notamment celle de l'innovation?

C'est un grand honneur de pouvoir exposer notre vision de la transition énergétique du transport maritime au Grand Palais, 120 ans après la 5e exposition universelle de Paris !
Nous croyons très fortement à l'importance de l'histoire et du patrimoine comme inspirateur de l'innovation. Notre projet s'inscrit pleinement dans cette approche, car il s'appuie principalement sur une pratique qui a plus de 5000 ans, la voile, revisitée avec les technologies d'aujourd'hui. Ce sont plus particulièrement les révolutions de la prévision météorologique et des systèmes numériques, qui ensemble permettent d'améliorer de façon incomparable la performance vélique, notamment via le routage du navire en temps réel.
Nous avons également un lien particulier avec le patrimoine maritime, et notamment Belem, Trois-mâts nantais construit en 1896, sur lequel Michel Péry (notre Président), et moi-même avons eu la chance de naviguer entre nos embarquements à bord de cargos. C'est cette expérience de voile traditionnelle qui a forgé notre conviction profonde que l'utilisation du vent est une solution clé pour que le transport maritime redevienne compatible avec son environnement.

L'entreprise porte une solution qui contribue à préserver l'océan. Quel a été l'élément déclencheur qui a poussé les fondateurs à mettre en place ce projet?

NEOLINE est portée par une équipe de marins professionnels et d'acteurs du transport maritime, avec une double expérience de la voile et des navires de commerce. Sensibles à la protection de l'environnement, nous sommes convaincus que la performance à la fois environnementale et économique est la clé pour construire un modèle d'entreprise durable et désirable. L'efficacité de la voile, qui a bénéficié de nombreuses innovations dans le domaine de la voile de course, combinée avec notre expérience logistique maritime a été le déclencheur de notre volonté de faire émerger un transport maritime à la fois performant et durable.

Qu'est-ce qui vous rend optimiste aujourd'hui?

Très clairement, la prise de conscience de l'urgence environnementale se généralise à tous les échelons de notre société. Alors bien-sûr, tout n'évolue pas au même rythme, mais il est particulièrement motivant de constater que les entreprises et partenaires qui nous font confiance s'inscrivent dans notre démarche avec une ambition très forte sur le plan environnemental.
Je citerai également les nombreux CV et témoignages de soutien que nous recevons, qui eux aussi confortent toute l'équipe dans notre projet et notre démarche. Il est à ce titre formidable de remarquer que les professionnels, jeunes et moins jeunes, sont pour beaucoup en recherche d'un sens à donner à leur investissement professionnel. Si tous nous agissons dans ce sens, les solutions alternatives qui émergent un peu partout parviendront à se généraliser.
Il reste bien entendu la question du rythme d'adaptation, et il est fondamental que les dirigeants à tous les échelons aient le courage de rendre obsolète les activités qui impactent massivement l'environnement.

Quels sont les besoins de NEOLINE aujourd'hui?

Nous avons déjà convaincu de grands groupes industriels français engagés dans la transition énergétique dont le Groupe RENAULT, Manitou Group et le Groupe Beneteau, qui s'inscrivent en soutien de notre ligne-pilote et pour un lancement de celle-ci dès 2022.
Pour permettre l'extension rapide du projet, sur la ligne-pilote et au-delà, il nous faut continuer à convaincre de plus en plus de partenaires, qu'ils soient chargeurs, transporteurs ou financeurs. Dans le contexte environnemental actuel, chacun doit comprendre que notre projet est moins risqué que celui d'un armateur classique.
Nous avons besoin d'accélérer la transition énergétique et la préservation de l'écosystème, il est donc également central que les politiques d'échanges commerciaux internationaux tiennent réellement compte des impacts environnementaux.

Comment le futur de l'océan se dessine-t-il selon vous ?

Nous sommes face à un vrai risque de désertification des océans. Les marins constatent, j'ai moi-même constaté, que certaines zones sont de moins en moins peuplées par la faune océanique, et nous n'en voyons que la surface. Le constat est donc alarmant, il ne faut pas se voiler la face. Je suis pour ma part convaincu que l'action résolue et ambitieuse, à échelle suffisante, peut permettre d'inverser la tendance. Les connaissances scientifiques progressent, ainsi que la prise de conscience, et c'est maintenant qu'il faut agir.

Avez-vous constaté un changement des mentalités depuis votre arrivée au sein de l'entreprise?

Nous travaillons sur la transition énergétique du transport maritime depuis quelques années et oui, les mentalités ont changées ! D'un projet qui était au départ perçu uniquement comme un argument de communication, nous avons vu évoluer des acteurs qui ont conscience de la nécessité de changer et qui souhaitent réellement généraliser les solutions les plus sobres pour l'ensemble de leurs besoins. La prise de conscience de l'impact environnemental du transport maritime a également évolué de façon spectaculaire chez le grand public. Cet éléments, ainsi que la pression réglementaire qui s'accroit, pousse tous les acteurs du transport maritime à chercher des solutions.
De plus, à la tête des entreprises et administrations, il y a un renouvellement de génération des responsables qui ont conscience des possibilités offertes par la transition énergétique... car la construction d'un futur désirable et soutenable profitera à tous.

Une citation qui résume votre engagement?

"Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles."
William Arthur Ward

Faites un don

Par vos dons, vous permettez à RespectOcean de se déployer plus, d'agir pour l'intérêt général, la préservation des océans, en aidant à l'émergence et à la diffusion des bonnes pratiques dans le monde économique maritime.

Devenez membre

Rejoignez notre réseau d'acteurs interconnectés, pour un développement des activités en harmonie avec les océans.

Nous soutenir avec Lilo

Cumulez des gouttes gratuitement en utilisant le moteur de recherche Lilo.