Comment ?

RespectOcean repose sur la constitution d’un réseau des entreprises et organisations maritimes (associations, organisations professionnelles, etc.), réunies autour d’un même engagement et d’une même responsabilité vis-à-vis de la mer et de tous ses acteurs.

Le réseau RespectOcean s’appuie sur les actions suivantes :

© Christophe Guigueno (pipof.com)

– La co-rédaction, révision et acceptation d’une charte commune d’engagement de tous ses membres,
– Un accompagnement de ses membres dans leur cheminement vers un développement durable, par une mise en réseau, un échange, une pédagogie, une mutualisation des moyens,
Ce site web pour concrétiser le réseau, le faire vivre et l’animer, le faire connaître, et l’ouvrir vers les autres parties prenantes du monde maritime en dehors des autres secteurs professionnels  : organismes publics de recherche, services de l’état, associations, personnalités….
– Des actions de concertation, réunions, ateliers, autour des enjeux pour chaque filière (par exemple accompagnement dans l’élaboration de guides de bonnes pratiques pour la filière en jouant parfois un rôle de médiation), et vers les autres acteurs.
– Des actions de communication relayant la démarche engagée par RespectOcean et les actions phares des membres de RespectOcean.
– RespectOcean s’appuie aussi sur des projets relais, aventures sportives de mer, portées par des ambassadeurs engagés. La participation de Raphaëla le Gouvello à la Minitransat 2013 avec son bateau RespectOcean.com a constitué le premier projet relais qui a permis de lancer le réseau RespectOcean. D’autres projets prendront le relais, co-acceptés par les membres du réseau, sur la base d’un cahier des charges spécifiques à RespectOcean.

Les membres de RespectOcean

La base du réseau RespectOcean est constituée par des entreprises ou des organisations professionnelles.

Pour être éligible et devenir membre du réseau RespectOcean, l’entreprise (ou le groupe d’entreprises) concernée doit satisfaire aux critères suivants :

– Etre liée par ses activités et son métier à la mer, en partie ou en totalité,
– Avoir engagé une première réflexion pour un engagement vers le développement durable, ce qui sous-entend le fait d’être déjà en phase avec la réglementation de son secteur économique,
– Etre en accord avec les recommandations pour une charte RespectOcean, recommandations éditées en 2012-2013, et disponibles sur ce site.                                      – Etre parrainé par un membre présent et être accepté à l’unanimité par les membres existants.

Chaque membre signe une convention avec le réseau RespectOcean qui répond aux attentes de l’entreprise et définit notamment les termes d’un échange entre le réseau et le membre.

Les entreprises (ou groupe professionnel) rejoignent donc le réseau RespectOcean en s’acquittant d’une cotisation annuelle, variable selon la taille de l’entreprise ou de l’organisation, et d’éventuels apports financiers ou apports en ressources complémentaires.

Le membre du réseau RespectOcean est une entreprise ou un groupe d’entreprises de l’économie maritime qui appartient à part entière au réseau. Il s’associe à la démarche défendue par RespectOcean, soutient la charte, et est représenté dans ses actions concrètes en matière de développement durable pour la mer dans les pages du site RespectOcean.com dédiées à cet effet.

Les premiers membres, fondateurs du réseau RespectOcean sont les suivants : Algopack, Armateurs de France, GDF SUEZ, Meralliance, Nautix, Navicom, Sablières de l’AtlantiqueStermor (R. le Gouvello), Uship, Watt & Sea.

Donateurs – Grands Mécènes

Peuvent être donateurs pour le réseau RespectOcean : des particuliers, des fondations, des entreprises non liées au monde de la mer mais réceptives à la démarche, des organismes, et d’autres entités. Ces donateurs sont remerciés collectivement et individuellement sur un menu défilant sur la page d’accueil du site « Mécènes« . Les Grands Mécènes sont aussi présentés dans la page Grands Mécènes de ce site.

Mise en réseau auprès des autres Parties prenantes

Par le biais de son site, et par son réseau de relations, RespectOcean assure le rôle de passage d’information, ou de mise en contact vers les autres parties prenantes (ou parties intéressées) qui interviennent dans les socio-écosystèmes marins : services de l’état, organismes de recherches, collectivités, monde associatif (ONGs) et autres intervenants dédiés au milieu marin, personnalités engagées ou experts dans d’autres domaines considérés comme importants pour le développement de RespectOcean.
Pour ce, RespectOcean s’appuie sur les réseaux existants et met en ligne les informations, avec neutralité, sans parti pris, en privilégiant les contacts directs avec l’organisme ou l’ONG concernés.

Fonctionnement de RespectOcean

IMG_1267

Première réunion RespectOcean, Rennes, 20/03/2014 ©RespectOcean

Le réseau RespectOcean est animé et géré par Raphaëla le Gouvello. Deux structures apportent leur concours et leur expertise à l’équipe RespectOcean : l’agence Hickory (expertise création de site web, communication), et Edaxis (expertise développement durable).
L’équipe RespectOcean s’appuie sur un comité de pilotage issu des membres de RespectOcean, et un réseau d’experts, issus des milieux scientifiques, professionnels et des ONGs.


Le réseau RespectOcean et ses membres se réunissent au moins une fois par an pour faire un bilan des actions passées, revoir la charte, élire le comité de pilotage et définir les actions futures. Un rapport sera édité chaque année et disponible sur ce site Respectocean.com (1er rapport édité fin 2014).

Principe d’équité de traitement : la « voix » d’une petite et moyenne entreprise compte autant que celle d’une entreprise plus importante, celle d’un groupement professionnel, ou celle d’une filiale d’un grand groupe.

Le réseau RespectOcean et ses actions sont financés par :
– Des cotisations annuelles des membres du réseau,
– Des aides publiques pour aider à son lancement et destinées à disparaître (exemple : subvention de la région Bretagne pour la période 2013-2015).
– Des dons, du mécénat de compétences ou financiers, par des entreprises, des fondations publiques, privées, et des particuliers.

RespectOcean est pour l’instant abrité par une structure associative. A terme, RespectOcean a la vocation d’évoluer vers une structure indépendante,  nouvelle association, ou un fond de dotation spécifique (2015).