100% mer

algalitaAlgalita

Algalita est une grande ONG américaine créée depuis 1994, autour d’abord de l’enjeu de la préservation des grandes forêts d’algues comme les laminaires. Algalita se souci maintenant beaucoup de la dégradation de la qualité des fonds marins. Elle alerte les opinions publiques et conduit ses propres programmes sur la prolifération des macrodéchets et microdéchets en mer, et leurs conséquences néfastes (notamment le continent de déchet qui s’est créé sur le Pacifique, le « GreatPacific Garbage Batch »).

www.algalita.org/index.php

 

BloomAssociation Bloom

Fondée et présidée depuis 2005 par Claire Nouvian, BLOOM est une association de loi 1901 à but non lucratif, ayant pour mission la protection des océans et des espèces qui les peuplent à travers une démarche d’éducation et de vulgarisation des problématiques environnementales auprès du grand public. L’association intervient également aux côtés d’autres ONG (WWF, Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace), dans les consultations politiques concernant la Pêche et l’environnement marin (Grenelle de la Mer, Réforme de la Politique Commune de la Pêche, Quotas européens pour les espèces profondes).

bloomassociation.org

 

L’Eau de là

« Une équipe de jeunes passionnés aux horizons et talents variés, réunis pour servir un idéal autour de valeurs partagées liées à la mer : chaque pilote de projet s’engage à mettre en œuvre dans l’organisation de son programme de course un relai à terre, fédérant autour de lui les différents acteurs sociaux et économiques tels que entreprises partenaires, chantiers nautiques, restaurants, offices du tourisme, associations de protection de l’environnement et d’éducation de la jeunesse, les conchyliculteurs, les pêcheurs, stations marines et scientifiques, collèges et lycées, et tout autre acteur public, à travers conférences et visites dans les écoles et auberges de jeunesse et foyers de jeunes travailleurs, distribution de livrets d’éducation à la mer, et organisation de petits concours pour offrir une place de navigation à un jeune, à chaque course, à condition de respecter la charte de navigation de l’association. L’objectif de l’Eau de Là est de permettre de faire rayonner les valeurs de la mer à terre, à travers un soutien actif à trois projets :

  • Nils Boyer et la Route du Rhum.
  • Black Jack, un J133 engagé dans des courses au grand large et les régates en Bretagne.
  • Maeva, half-tonner engagé dans le trophée UNCL en double Bretagne. »

www.leaudela.wix.com/leaudela

Eco Sailing Project

EcoSailingProject, c’est le tour du monde écologique à la voile : 4 marins, un bateau n’utilisant que des énergies renouvelables, 1 an et demi d’aventure, d’actions vertes et de sensibilisation environnementale !

« Nous traverserons le globe en s’appuyant sur l’énergie du soleil, la force du vent et de l’eau, et sur l’utilisation raisonnée de ces ressources naturelles.« 

Le projet, c’est aussi : une web-série, des missions scientifiques d’éco-volontariat, la sensibilisation des plus jeunes et des éco-gestes quotidiens. Départ en septembre 2014!

www.ecosailingproject.com

 

ECONAVEconav

Créé en 2009, à l’initiative de marins, navigateurs plaisanciers, personnalités reconnues du monde de la mer comme Catherine Chabaud, le réseau EcoNav est une association dont le but est d’encourager une dynamique responsable de la filière maritime et des usagers dans le domaine de l’éconavigation. EcoNav favorise la collaboration et la diffusion d’informations entre chercheurs, entreprises et usagers et ce, dans les différents secteurs maritimes. Il propose aussi des guides en ligne comme le Guide Econav pour un bateau responsable.

Le réseau EcoNav travaille dans trois secteurs : « Bateaux et équipements », « Pratiques et comportements et « Ports et abris », sur lesquels , il intervient pour :

  • Développer l’éco-conception des bateaux et équipements : travail sur l’éco-label des bateaux équipés
  • Animer et promouvoir le réseau des acteurs de l’éconavigation : lettre d’information, site internet, mise en réseau…
  • Sensibiliser et conseiller les acteurs : formations, interventions, conférences, éditions de documents…
  • Proposer des alternatives  et insuffler des décisions politiques et économiques

www.econav.org

 haut de page

elvEstuaires Loire/Vilaine

Créée en 2008, à l’initiative de plongeurs apnéistes, alarmés par la dégradation des fonds marins qu’ils observaient, l’association Estuaire Loire Vilaine a pour objectif :
L’étude, la préservation, la réhabilitation des fonds marins, et la qualité des eaux dans les estuaires et l’espace côtier LOIRE & VILAINE.

Elle cherche donc à promouvoir des actions pour :

  • L’analyse, l’étude et  la recherche  de solutions pour remédier à la dégradation de la qualité des eaux dans l’espace LOIRE/VILAINE : turbidité, envahissement par les micro algues (eaux vert fluo/rouges !) qualité très dégradée des eaux de baignade,  incidence sur les coquillages….
  • La préservation et la protection de tous les fonds marins, de la biodiversité qui pourraient être soumis à des contraintes et agressions :  les dragages, les rejets de boues et sédiments, l’implantation d’éoliennes sur le banc de Guérande plateau de la Banche etc. ELV  cartographie les zones de macroalgues et fonds marins sur les récifs entre Loire et Vilaine pour en vérifier les évolutions.
  • La gestion intégrée des espaces côtiers dans une démarche de développement durable.

Depuis sa création, ELV a réussi à mettre en place avec divers partenaires publics et privés et de instituts de recherche un programme scientifique de suivi de la qualité des fonds marins dans le secteur Loire/Vilaine dont les résultats et rapports d’étude sont téléchargeables.

www.assoloirevilaine.fr

haut de page

medExpédition Méditerranée en Danger

L’Expédition MED est un collectif composé d’environnementalistes, de scientifiques européens, d’artistes, d’enseignants organisés en association loi 1901. Outre la collecte de données scientifiques en mer, Expédition MED ambitionne de mettre en place un réseau constitué de centres de recherche et d’associations environnementalistes mobilisés pour la protection de la biodiversité marine en Méditerranée, et la lutte contre les déchets en mer.

Expédition MED a réussi notamment depuis 2 ans à mettre en œuvre un programme de collecte d’échantillons de microfragments plastiques sur le pourtour Méditerranéen qui montrent des densités très importantes et inquiétantes sur certaines zones. On sait que ces microfragments plastique résultent de la décomposition des plastiques divers (des macrodéchets), et peuvent contaminer toute la chaine trophique marine.

Publication téléchargeable sur notre site.

www.expeditionmed.eu/fr/fr/programme-general/qui-sommes-nous-2

 

ANTINEAFondation Antinea

Pour contribuer à une meilleure protection de la biodiversité marine, la Fondation Antinea, une O.N.G. suisse, fondée à Genève et reconnue d’utilité publique, a lancé un projet unique à bord de son voilier Fleur de Passion: “The Changing Oceans Expedition”. Cette expédition prévue sur 10 ans et promouvant une utilisation plus durable des océans a reçu le soutien de l’UNESCO et de l’IUCN.

L’expédition a pour but d’étudier l’état de l’écosystème marin et l’impact humain sur celui-ci en explorant une centaine de sites au cours de la décennie.  Basée sur cette recherche, les régions et espèces nécessitant une protection accrue seront identifiées et les techniques de gestion les plus efficaces seront déterminées. Antinea veut également sensibiliser sur la nécessité de protéger les océans et implique dans ce but  le public grâce à des outils de communication spectaculaires et innovants.

www.changingoceans.org/en/

 haut de page

FOSFriends of the Sea

Friend of the Sea est une organisation non – gouvernementale à but non lucratif (ONG), dont la mission est de préserver l’habitat marin.

Friend of the Sea a été fondée par M. Paolo Bray – Directeur européen du Programme de sauvetage des dauphins de l’Earth Island Institute. Le Programme de sauvetage des dauphins a sauvé des millions de dauphins, en les empêchant de mourir dans les filets à thons et a lancé le mouvement des poissons et fruits de mer durables.

Friend of the Sea est actuellement l’un des principaux projets de certification internationaux pour les produits venant de pêcheries et d’aquaculture durables.

www.friendofthesea.org/FR

 

IODDEIodde

L’association IODDE (Ile d’Oléron Développement Durable Environnement) s’est constituée en octobre 2004, autour de personnes sensibilisées au développement durable, expérimentées pour la plupart, et désireuses de transformer les « paroles verbales » en actions concrètes, à l’échelle du territoire Marennes Oléron, soumis à bien des pressions…

L’objectif général de l’association est d’agir en réunissant les acteurs concernés, si possible en prévention, en établissant un diagnostic partagé et en proposant des solutions de développement durable à mettre en œuvre.

Sa principale action s’intitule « .E.V.E. » : Reconquête Et Valorisation des Estrans ». Elle vise à étudier les pratiques de pêche à pied, à en caractériser la pression sur le milieu et les espèces, et à proposer des solutions pour un loisir soutenable à court et moyen termes…

www.iodde.org/pages/Presentation-de-l-association-IODDE

 haut de page

Llatitudeongitude 181 Nature

Créée en 2002, Longitude 181 Nature est une association de sensibilisation et de protection de l’environnement marin. Elle a mis en place la Charte Internationale du Plongeur Responsable, aujourd’hui traduite en 22 langues. La charte veut pousser chacun à s’interroger pour mieux préserver les richesses de la mer afin que, tous, nous puissions en profiter demain, durablement et plus équitablement. L’association s’appuie sur le réseau des Centres Ambassadeurs qu’elle a créés pour faire le relais auprès des plongeurs.

Longitude 181 mène parallèlement des campagnes qui s’appuient sur cette Charte : Contre le commerce des ailerons de requins, en Polynésie Française (2007) et au niveau européen avec la coalition Shark Alliance; Contre les déchets en mer, dans le cadre de la Journée mondiale des océans, le 8 Juin.

Longitude 181 soutient aussi des actions lancées par ses Centres Ambassadeurs : Contre le trafic de dauphins en Guinée Bissau, en 2008 ;  Contre le projet d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion, depuis 2012 ; Pour la cohabitation avec les requins de la Réunion, depuis 2013.

Elle apporte la puissance de son réseau pour obtenir l’adoption de règlementations, comme le renouvellement en 2014 du moratoire sur la chasse du mérou en Méditerranée.

Elle agit également pour des projets majeurs, comme la création du Parc marin d’Iroise en 2007 et du Parc National des Calanques en 2012, pour lesquels elle a rassemblé les signatures qui ont fait basculer la décision.

En 2014, Longitude 181 lance un grand programme dédié au Requin blanc de Méditerranée ! Il y a urgence : l’espèce est classée « en danger d’extinction » en Méditerranée par l’IUCN.

Toutes les infos sur www.grandrequinblanc.org

www.longitude181.org

 

mer terreMer Terre

L’association MerTerre a pour objet principal de contribuer à la réduction de la pollution par les macrodéchets, déchets solides et visibles à l’œil nu en milieux aquatiques, en :

  • Développant des outils de  caractérisation des macrodéchets et d’aide à la décision pour les gestionnaires ;
  •  Accompagnant les pouvoirs publics et les entreprises dans la construction et la mise en œuvre de programme de réduction curatifs et préventifs de la pollution des eaux par les déchets solides ;
  •  Identifiant, coordonnant et valorisant le réseau social qui organise des nettoyages bénévoles ;
  • Réalisant des outils et proposant des programmes de sensibilisation pour les décideurs, le grand public et les enfants ;
  • Centralisant les informations juridiques, scientifiques et politiques relatives à cette pollution.

MerTerre est membre du Réseau Mer (Education à l’environnement), du réseau GRAINE PACA (Réseau régional pour l’éducation à l’environnement vers un développement durable) et du MIO-ECSDE (Bureau méditerranéen d’information sur l’environnement, la culture et le développement durable).

www.mer-terre.org

 

OCEANAOceana

Oceana, fondée en 2001, fait partie de ces grandes ONGs internationales dédiées à la préservation des océans, et qui organise des campagnes de mobilisation efficaces pour influer sur des décsions politiques et juridiques. Par exemple, Oceana a ainsi contribué à influencer le gouvernement chilien pour étendre une réserve marine (téléchargez le communiqué de presse).

Oceana travaille sur de nombreux sujets, mettant en ligne des rapports, des constats établis par son réseau d’experts, comme par exemple sur l’exploitation pétrolière off shore, et leçons à tirer de la marée noire récente de station pétrolière Deepwater Horizon : http://oceana.org/en/news-media/publications/reports/offshore-drilling-reform-report-card-2012.

na.oceana.org

 haut de page

OCEANS WATCHOceans Watch

Oceans Watch est une ONG internationale créée en Chris Bone qui a eu l’idée d’utiliser les plaisanciers, les navires de plaisance à des fins de préservation des milieux marins, tout en cherchant à avoir une dimension sociale dans ces projets, dans les pays émergents, impliquant aussi les milieux universitaires.

Depuis sa création, l’ONG a pu effectuer ainsi plusieurs missions : Tonga, îles Solomon, cap vert, Papouasie Nouvelle Guinée, Haiti…

www.oceanswatch.org

 

planetemerPlanète Mer

Planète Mer a pour objectif la préservation de la vie marine et des activités humaines qui en dépendent.

Planète mer a pour mission de :
– Pérenniser la ressource et l’emploi par une exploitation durable du milieu marin.
– Repenser les activités humaines à la lumière des nouveaux savoirs sur la biodiversité, pour protéger, gérer, ou réparer les écosystèmes qui les nourrissent.
– Grâce à l’information et la connaissance, donner à chacun les moyens d’agir en conscience sur son environnement.

Cette mission se traduit de manière concrète dans plusieurs programmes en France et internationaux que Planète Mer conduit comme par exemple :

– sur une pêche responsable : « pêcheur d’avenir »

– sur la préservation des mangroves, un écosystème extrêmement riche et particulièrement menacée : Programme « Mangrove forever ».

– sur la biodiversité du littoral français ; un programme de sciences participatives, de suivi des grandes algues de l’estran, programme Biolit (fiche à télécharger).

www.planetemer.org

 haut de page

reef checkReefcheck France et International

Fondée en 1996 par Gregor Hodgson, docteur en biologie marine, la fondation Reef Check est une organisation internationale à but non lucratif dédiée à la conservation des récifs coralliens. Le siège est basé à Los Angeles en Californie mais des équipes de volontaires se sont développées depuis dans 80 pays dont la France. Des équipes Reef Check sont présentes dans l’ensemble des DOM-TOM.

Reef Check vise à créer des partenariats entre des bénévoles sensibles à la préservation des récifs, le monde scientifique, les partenaires privés et publiques et les associations environnementales.

www.reefcheck.fr

 

RIEMRéseau International des Explorateurs de la Mer

Le RIEM est un réseau d’éco-exploration marine participative qui fédère des marins, professionnels ou plaisanciers, des scientifiques, des citoyens.

Les océans jouent un rôle fondamental dans les équilibres biologiques, climatiques et atmosphériques de la Planète.

Aujourd’hui ces équilibres sont menacés et le défi du RIEM est de répondre au besoin croissant de données scientifiques, en structurant un réseau  réactif au faible  coût, basé sur l’éco-volontariat.

Vous êtes scientifiques, vous avez besoin de collecter des données, le RIEM met des moyens à la mer.

www.riem-asso.com

 

Sea shepherdSea Shepherd Conservation Society

Fondée en 1977, Sea Shepherd Conservation Society (SSCS) est une organisation internationale à but non lucratif de conservation de la faune et de la flore marines. Sa mission est de mettre un terme à la destruction des écosystèmes marins et au massacre des espèces dans le but de conserver et de protéger la biodiversité des océans du monde entier.

Sea Shepherd met en place des stratégies novatrices d’action directe pour enquêter, documenter et intervenir si nécessaire afin d’exposer et de combattre les activités illégales de haute mer, ces actions se traduisant parfois par des interventions militantes directes en mer auprès de bateaux de pêche.

www.seashepherd.fr

 haut de page

SOUFLEURS D'ecumesSouffleurs d’écume

Née en 2000, Souffleurs d’Ecume est une association agréée ayant pour principal objectif le maintien des populations de cétacés de Méditerranée dans un état de conservation favorable. Privilégiant une démarche scientifique et de concertation, l’association développe des travaux axés autour des interactions entre les activités humaines et l’écosystème. La plupart des missions sont menées dans le cadre des activités du Sanctuaire Pelagos (accord Franco-italo-monégasque), en partenariat avec l’Accord ACCOBAMS. Souffleurs d’Ecume est association partenaire de la Fondation pour la Nature et l’Homme, et membre du Pôle Mer PACA.

Souffleurs d’Ecume a notamment développé le système REPCET, un outil innovant, informatique et collaboratif à l’usage de la navigation commerciale. Constitué d’un réseau de compagnies maritimes impliquées dans la protection des mammifères marins, REPCET permet le partage en temps réel des positions connues de baleines sur les routes de navigation, grâce à une communication satellite.

www.souffleursdecume.com

 

SURFRIDERSurfrider Fondation

Surfrider Foundation Europe est une association environnementale loi 1901 créée en 1990 en France (Biarritz), dévouée à la protection et à la mise en valeur de l’océan, des vagues et du littoral. L’association est agréée d’éducation populaire par le ministère de la Jeunesse et des sports et de protection de l’environnement du Ministère de l’Écologie et du Développement Durable.

A sa création, la zone littorale de loisir fut choisie comme zone de référence, mais aujourd’hui, l’action de la Surfrider association englobe de plus en plus les zones de loisirs nautiques des lacs et rivières.

Elle s’est dotée, au cours de son existence, de réelles expertises dans les domaines de la recherche, de l’action locale, ainsi que dans la création et la diffusion d’outils pédagogiques. Elle rassemble aujourd’hui un réseau de 1700 bénévoles, 10000 adhérents, plus de 45000 sympathisants autour d’une quarantaine d’antennes locales, actives dans 12 pays d’Europe.

www.surfrider.eu/fr

 haut de page

ExpeditionsTARA Expéditions

Tara est un bateau entré dans l’histoire en réussissant la traversée de l’Océan Arctique. Sa forme et son design uniques sont le fruit d’une conception hors du commun.

Depuis 9 ans, le projet Tara Expéditions organise des missions scientifiques avec la goélette d’exploration Tara afin de mieux comprendre l’impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes. Tara Expéditions est une initiative française à but non lucratif. Les équipes de Tara Expéditions agissent aussi concrètement pour renforcer la conscience environnementale du grand public, notamment avec le dispositif Tara Junior

Tara Expéditions est un engagement soutenu par le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

A l’initiative d’agnès b et d’Etienne Bourgois, Tara a réalisé avec succès 7 expéditions au Groenland, en Antarctique, en Patagonie, en Géorgie du Sud et en Arctique (Tara Arctic). La 8ème expédition, Tara Oceans une étude planétaire du plancton marin a débuté en 2009 et s’est terminée en mars 2012.

TARA vient de s’engager dans une expédition de sept mois en mer Méditerranée. Sa mission, traquer les déchets plastiques dans la Grande Bleue et évaluer leur impact sur les espèces vivantes. 16 000 kilomètres, 22 étapes et plusieurs opérations de sensibilisation du public sont au programme pour la Goélette.

Un reportage sur France 24 pour nous alerter sur les microfragments plastiques : lien France 24.

www.taraexpeditions.org

 

Te manaTe Mana O Te Moana

L’association Te Mana O Te Moana (« l’esprit de l’océan », en tahitien) est une association fondée en 2004 par Cécile Gaspar (docteur vétérinaire, PhD, chargée de Conférences à l’EPHE, Expert UICN et Présidente Te Mana O Te Moana) et Richard Bailey (promoteur immobilier américain), tous deux souhaitant s’investir dans la protection de l’environnement polynésien. À travers ses activités d’éducation et de sensibilisation du public, de conservation et de recherche, elle oeuvre pour la protection de l’environnement marin en Polynésie française et dans le monde.

Te Mana O Te Moana est agréée au titre de l’article L.621- 1 du Code de l’environnement dans le cadre territorial depuis 2008, reconnue d’intérêt général (depuis cette même année) et membre de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) dans la catégorie B, organisations non gouvernementales nationales. L’association compte plus de 2.000 membres bienfaiteurs et 3 salariés ; elle intervient dans les 5 archipels (Société, Gambiers, Australes, Tuamotu, Marquises) du territoire de la Polynésie française.

Parmi ses projets, Te mana o te moana a mis en place et gère la Clinique des tortues marines installée au sein de l’hôtel InterContinental Moorea Resort & Spa. Al’initiative du Dr. Cécile Gaspar, l’association participe à des programmes de recherche sur la faune et la flore marine en Polynésie en coopération avec divers organismes et autres associations, comme par exemple un  programme de recherche sur les sites de ponte de tortues vertes de l’atoll de Tetiaora, avec l’association Planète Urgence.

Le rapport d’activité de l’association est téléchargeable.

www.temanaotemoana.org

 haut de page

logo

Territoires en mer

L’association Territoires en Mer, créé en 2007, constitue un outil régional breton au service:
• des professionnels de la mer, de la plaisance et du nautisme
• des collectivités et institutions littorales
• des habitants et amoureux de la mer

L’association Territoires en Mer :

• Stimule les changements de comportements favorables à l’environnement naturel
• Prône des pratiques sans impacts et développe son projet autour de formations avec les permanents et les saisonniers.
• Met en œuvre des organisations responsables basées sur l’interrogation collective des activités professionnelles
• Elabore des supports d’information : guides, expositions, articles, …
• Contribue à créer des filières économiques et sociales innovantes, respectueuses de la diversité marine.
Elle a par exemple conçu et rédigé un guide à l’attention des plaisanciers responsables : Guide des Echo-Gestes Bretagne- Breizh « Naviguer sans impact »

www.territoires-en-mer.com

VagabondVagabond

Vagabond est un voilier d’expédition conçu pour naviguer dans les glaces. Depuis 2000, il est un support logistique unique en son genre, un camp de base itinérant pour scientifiques (en collaboration avec l’IPEV), sportifs ou artistes, passionnés par les régions polaires….

vagabond.fr

 

Voile de neptuneVoile de Neptune

Voile de Neptune œuvre pour la protection du milieu marin et du littoral en Languedoc-Roussillon. Son objectif est de mieux faire connaître la Méditerranée, sa faune, sa flore, les menaces qui la fragilisent et de montrer comment chacun peut agir individuellement ou collectivement pour mieux la protéger.

L’association développe la campagne Echo-Gestes, outil majeur de sensibilisation et de mobilisation sur l’ensemble du littoral de la région Languedoc-Roussillon. L’objectif de cette campagne est de promouvoir auprès de l’ensemble des usagers et professionnels de la mer, les gestes pratiques et écologiques pour préserver la Méditerranée.

Depuis la création de la campagne en 2004, Voile de Neptune a réalisé différents outils permettant de diffuser les informations et d’échanger.

Le guide « Sous la mer, des territoires habités » plonge le lecteur sous la surface de la mer

Le guide « Vers une plaisance sans impact », informe des pollutions liées aux activités nautiques : peintures anti-fouling, hydrocarbures, eaux noires, eaux grises, gaspillage de l’eau potable, déchets en mer, ancrage (etc), explique les effets sur les habitats et la santé humaine, et propose gestes simples ou des solutions techniques permettant d’avoir un impact plus doux pour le milieu marin.

Le guide « Sous l’apparente neutralité de l’eau » rappelle que 80 % des pollutions marines proviennent de la Terre. Partant de ce constat, ce guide s’intéresse aux usages de l’eau et à ses impacts sur les milieux aquatiques du littoral. Pesticides, nitrates, épuration des eaux, état de la ressource…autant de sujets abordés en partant des idées reçues pour mener vers des comportements durables.

Le guide « Trois milles nautiques sous la mer » apporte des solutions pour mieux préserver la ressource marine. On y découvre l’importance de la taille minimale de capture réglementaire, le panorama des techniques de pêche durable ou encore, comment choisir le poisson que l’on consomme pour mieux préserver la ressource.

Le guide « Ecogestion des centres nautiques » conçu en partenariat avec la FFV, est destiné aux responsables de centres nautiques soucieux de s’engager dans une politique de gestion dans le cadre du développement durable. Il a pour ambition d’accompagner les gestionnaires des bases nautiques, élus et techniciens, dans leurs démarches en faveur du respect de l’environnement, des efforts collectifs de réduction des gaz à effet de serre, et de façon générale, dans l’engagement en faveur du développement durable.

Le DVD « Des professionnels s’engagent pour la mer »  témoignage de trois amoureux de la mer, professionnels du nautisme engagés dans la campagne Echo-Gestes pour pratiquer le milieu marin avec un impact moindre sur l’environnement.

L’ « Ecoguide du vacancier, pour une mer préservée », ludique et pédagogique et attractif, il s’adresse aux petits, comme aux grands qui arrivent en vacances sur nos côtes. Truffé d’informations et de conseils pour être un parfait écovacancier, ce livret contient également quelques jeux ludiques pour tester ses connaissances sur la mer Méditerranée tout en s’amusant !

Echo-Gestes en images : Adopter les Echo-Gestes, cela commence par une remise en question de certaines pratiques des usagers de la mer. Le meilleur moyen d’en parler est sans doute de les voir en image et avec humour !

L’« Ecoguide de l’amateur des produits de la mer » rappelle les gestes du pêcheur de loisirs et du consommateur de poissons responsable et propose un calendrier de consommation ainsi qu’une réglette graduée autocollante qui précise les tailles réglementaires des principales espèces de poissons rencontrées les côtes du Languedoc-Roussillon !

voiledeneptune.org