🌊 Ressources du week-end 🌊

LES ARCHIVES

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 18 septembre 2021] 🌊
MOOC : L'OcĂ©an au cƓur de l'HumanitĂ©
Source de mystĂšres et d'Ă©merveillements, ressource immense, l’OcĂ©an est au cƓur de l’HumanitĂ©. Le comprendre est essentiel.
🌊Pour cela, l'UniversitĂ© virtuelle environnement et dĂ©veloppement durable propose une nouvelle formation "L’OcĂ©an au cƓur de l’humanitĂ©" sur le site de FUN-MOOC.
🔎 Ce MOOC donnera les clĂ©s nĂ©cessaires pour dĂ©crypter ce milieu qu'est l'OcĂ©an : son fonctionnement et son rĂŽle, la diversitĂ© des organismes qu’il abrite, les ressources dont bĂ©nĂ©ficie l’HumanitĂ©. Il vous sera ainsi possible de mieux comprendre les problĂ©matiques actuelles et les dĂ©fis qu’il faut relever pour sa prĂ©servation via deux parcours proposĂ©s : un parcours "essentiel", et un parcours "approfondi" pour les plus tĂ©mĂ©raires "
đŸ—Łïž Ce cours s'adresse Ă  toutes celles et ceux qui, dans un cadre Ă©tudiant, citoyen ou professionnel, s'interrogent sur l'OcĂ©an, sa nature, son Ă©volution et son rĂŽle pour les humanitĂ©s.
▶S'inscrire 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 10 juillet 2021] 🌊
🔎 Étude : DĂ©veloppement de la dĂ©tection et de l'imagerie des microplastiques ocĂ©aniques avec un radar spatial
đŸ„œ La pollution plastique est l'une des menaces majeures pesant sur l'OcĂ©an, notamment car les formes minuscules de plastique sont difficiles Ă  traquer. Les concentrations de microplastiques ocĂ©aniques mesurĂ©es varient selon l'emplacement et le mode de mesure.
Si l'on sait que la concentration de microplastiques océaniques est particuliÚrement élevée dans les tourbillons de l'Atlantique Nord et du Pacifique, les mesures globales de la distribution des microplastiques et de sa variabilité temporelle font défaut.
đŸ›°ïž Une Ă©quipe de scientifiques propose une nouvelle mĂ©thode pour dĂ©tecter et imager la rĂ©partition mondiale des microplastiques ocĂ©aniques depuis l'espace. La mĂ©thode utilise des mesures radar bistatiques spatiales de la rugositĂ© de la surface de l'ocĂ©an.
🌊 Cette nouvelle mĂ©thode fournira une meilleure surveillance des microplastiques ocĂ©aniques et soutiendra le dĂ©veloppement et la validation de modĂšles futurs.
▶Lire l'Ă©tude [EN]
▶Regarder la vidĂ©o d'illustration de l'outil 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 4 juillet 2021] 🌊
Le plancton est essentiel à la vie sur Terre : représentant 98% de la biomasse océanique, il fournit la moitié de notre oxygÚne, il absorbe la moitié du CO2 et est essentiel dans la chaßne alimentaire.
🔎Une nouvelle Ă©tude Ă©cossaise alarmante rĂ©vĂšle que la hausse de l’acidification de l'ocĂ©an engendrera une crise du plancton et un effondrement des Ă©cosystĂšmes dans moins de trois dĂ©cennies, qui impactera l’approvisionnement alimentaire de plusieurs milliards de personnes.
▶Lire l'Ă©tude [en] 
▶Lire un article en français sur le sujet 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 19 juin 2021] 🌊
Le CNRS - Centre national de la recherche scientifique et l’IFREMER, lancent un nouveau Programme Prioritaire de Recherche qui vise Ă  Ă©largir et transformer le questionnement scientifique et l’organisation de la communautĂ© scientifique marine au travers de projets interdisciplinaires centrĂ©s sur des enjeux sociĂ©taux liĂ©s Ă  la protection de l’OcĂ©an.
Ce projet est articulĂ© autour de sept grands dĂ©fis : 
đŸïž PrĂ©voir les impacts des phĂ©nomĂšnes extrĂȘmes liĂ©s au changement climatique en outremer pour guider les politiques territoriales 
🧊 Intensifier les recherches dans les ocĂ©ans polaires, en pleine mutation et aux enjeux gĂ©ostratĂ©giques majeurs 
🌊 CaractĂ©riser l’« exposome » ocĂ©anique pour protĂ©ger les Ă©cosystĂšmes marins 
🔎 DĂ©velopper des programmes d’observation et de modĂ©lisation innovants pour mieux connaĂźtre l’ocĂ©an 
🩀AmĂ©liorer la protection et la rĂ©silience des milieux marins par le dĂ©veloppement de nouvelles approches intĂ©gratives de gestion
🐠 Exploiter les ressources de l’ocĂ©an en s’appuyant sur la science de la durabilitĂ© 
đŸ—Łïž Partager avec le grand public la dĂ©couverte de l’ocĂ©an et les enjeux sociĂ©taux associĂ©s 
▶ Consulter le PPR 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 12 juin 2021] 🌊
Un numĂ©ro spĂ©cial ECO Magazine dans le cadre de la DĂ©cennie pour les sciences ocĂ©aniques au service du dĂ©veloppement durable.
En 2021, les Nations-Unies ont lancé la Décennie pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).
La dĂ©cennie vise Ă  sensibiliser aux immenses dĂ©fis et opportunitĂ©s que l’ocĂ©an offre pour atteindre les objectifs de dĂ©veloppement durable (ODD).
Elle offrira aux nations une occasion unique de travailler ensemble pour alimenter la science océanique mondiale nécessaire pour soutenir le développement durable de cet espace commun.
🔎 Le numĂ©ro spĂ©cial de ce magazine prĂ©sente des histoires sur les initiatives et les dĂ©bats mondiaux contribuant Ă  chacun des sept rĂ©sultats attendus de la DĂ©cennie des ocĂ©ans : un ocĂ©an propre, un ocĂ©an planifiĂ©, un ocĂ©an sĂ»r, un ocĂ©an productif, un ocĂ©an accessible, un ocĂ©an inspirant et engageant.
Le magazine permet d'en savoir plus sur les projets inspirants mis en Ɠuvre pour "fournir la science dont nous avons besoin pour l'ocĂ©an que nous voulons".
▶ Consulter le numĂ©ro 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 6 juin 2021] 🌊
🎙 France Culture : 12 Ă©missions sur l'OcĂ©an
❔ Quel est le rĂŽle climatique de l'ocĂ©an ? Quels sont les diffĂ©rents types de courants ocĂ©aniques ?
🔎 Au-delĂ  de ces enjeux scientifiques, l'OcĂ©an est aussi l'un des principaux enjeux gĂ©ostratĂ©giques du XXIe siĂšcle. En plus des ressources alimentaires, mĂ©dicales et miniĂšres qu'il contient, il est Ă©galement une source d'Ă©nergie renouvelable, et Ă©galement le terrain de 90 % du transport de marchandises.
Les 12 programmes sĂ©lectionnĂ©s par France Culture invitent Ă  explorer ces questions, pour que les profondeurs de l'ocĂ©an ne soient plus une terre inconnue.
▶ AccĂ©der Ă  la sĂ©lection 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 29 mai 2021] 🌊
Documentaire ARTE : Les algues - Des pouvoirs insoupçonnés
🔎Les scientifiques estiment qu'il existe environ 400 000 Ă  500 000 espĂšces d'algues, et leurs formes et couleurs semblent infinies. Actuellement, seuls 10% d'entre elles sont rĂ©pertoriĂ©s. Les domaines d'application de leurs molĂ©cules sont trĂšs riches: dĂ©pollution, alimentation, transport, emballage et mĂȘme mĂ©decine.
⚡Grandes alliĂ©es du dĂ©veloppement durable, les algues surprennent par l’étendue de leur potentiel. Pour les dĂ©couvrir, partout dans le monde, les chercheurs prennent des mesures audacieuses.
🎬 Dans ce documentaire, Almut Faas a passĂ© en revue les initiatives audacieuses entourant l'Ă©panouissement des algues et a rencontrĂ© des chercheurs et des entrepreneurs du monde entier. En effet, si les progrĂšs rĂ©alisĂ©s autour de cette plante aquatique sont rĂ©cents, leurs multiples potentiels sont trĂšs prometteurs, notamment en termes de dĂ©veloppement durable.
đŸ“čRegarder l'Ă©mission 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 8 mai 2021] 🌊
L'UNESCO, dans un nouveau rapport, alerte sur le fait que l'océan risque de ne plus absorber le carbone.
La commission ocĂ©anographique intergouvernementale a publiĂ© un nouveau rapport intitulĂ© "Recherche intĂ©grĂ©e sur le carbone ocĂ©anique : RĂ©sumĂ© des connaissances sur le carbone ocĂ©anique et vision pour une recherche et des observations sur le carbone ocĂ©anique coordonnĂ©s pour la prochaine dĂ©cennie".
🔍 Son objectif est d'Ă©tudier l'Ă©volution de l'absorption du CO2 par l'OcĂ©an qui joue un rĂŽle crucial dans la rĂ©gulation du climat. Le rapport synthĂ©tise l'Ă©tat des connaissances sur le sujet et propose une feuille de route pour fournir aux dĂ©cideurs les connaissances nĂ©cessaires pour mettre en place des politiques d'attĂ©nuation et d’adaptation au changement climatique pour la dĂ©cennie Ă  venir.
đŸŒĄïž L'UNESCO alerte : le processus pourrait s'inverser.  Au lieu d’absorber le carbone, l'ocĂ©an contribuerait alors au rĂ©chauffement dĂ» Ă  l’effet de serre provoquĂ© par le CO2.
âžĄïž Un article en français sur le sujet
âžĄïž Le rapport

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 1 mai 2021] 🌊
🌎 World Ocean Assessment II (DeuxiĂšme Ă©valuation mondiale de l'OcĂ©an WOA II)
La deuxiĂšme Ă©valuation mondiale de l'ocĂ©an (WOA II) est le principal produit du deuxiĂšme cycle du processus rĂ©gulier d'Ă©valuation mondiale des Nations-Unies sur le milieu marin. Fruit du travail de plus de 300 scientifiques du monde entier, cette Ă©valuation dĂ©crit l’état actuel de l'environnement marin.
🔍 L'objectif de cette Ă©tude est de fournir des informations scientifiques sur l'Ă©tat du milieu marin de maniĂšre globale et intĂ©grĂ©e pour appuyer les dĂ©cisions et les actions visant Ă  atteindre les objectifs de dĂ©veloppement durable, en particulier l'objectif 14, ainsi que la mise en Ɠuvre de la DĂ©cennie des Nations-Unies pour les sciences ocĂ©aniques au service du dĂ©veloppement durable. WOA II est un appel aux dĂ©cideurs mondiaux pour une action coordonnĂ©e en faveur de la protection de l'ocĂ©an.
▶ Lien vers le site des Nations-Unies 
▶ Volume I
▶ Volume II

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 24 avril 2021] 🌊
Visualisez l'accélération du changement climatique avec la fonction Timelapse de Google Earth.
đŸ›°ïž AprĂšs avoir compilĂ© pas moins de 24 millions de photos satellites prises de 1984 jusqu'Ă  2020, Google dĂ©voile la fonction Timelapse de Google Earth, fruit d'un travail avec la Nasa, l'Agence spatiale europĂ©enne et plusieurs programmes d'observation de la Terre.
🌎 Ce travail collectif permet de visualiser, avec cette nouvelle fonctionnalitĂ©, le recul des glaciers, la croissance urbaine, l'impact des incendies de forĂȘt sur l'agriculture, etc.
Plus globalement, il est possible de voir les effets du changement climatique sur n'importe quel endroit de la PlanÚte et ce, sur une période couvrant prÚs de quatre décennies.
Cette nouvelle fonction permet de parcourir l'ensemble du globe et de rĂ©aliser qu’aucun endroit n’est prĂ©servĂ© par ces changements, en particulier l'OcĂ©an.

▶ Explorez la Terre avec Timelapse 
▶ DĂ©couvrez comment les changements survenus sur la planĂšte depuis 1984 ont affectĂ© l'OcĂ©an 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 17 avril 2021] 🌊
Reconstruction de la vie marine : enfin de bonnes nouvelles pour l'Océan.
Début avril, une équipe de chercheurs de 10 pays ont publié un article documentant le rétablissement de populations, d'habitats et d'écosystÚmes marins ayant bénéficié d'actions de conservation.
🔎Les taux de rĂ©tablissement que ces scientifiques rapportent, suggĂšrent qu'un rĂ©tablissement substantiel de l'abondance, de la structure et de la fonction de la vie marine pourrait ĂȘtre atteint d'ici 2050, si les pressions majeures qui pĂšsent sur le milieu - y compris les changements climatiques - sont attĂ©nuĂ©es.
En effet, la biodiversité marine fait preuve d'une remarquable résilience comme le prouve les exemple rapporté dans l'étude : réhabilitation d'une mangrove détruite au napalm dans le Delta du Mékong, le repart à la hausse de populations marines protégées, etc.
🐙 Reconstruire la vie marine reprĂ©sente un grand dĂ©fi rĂ©alisable pour l'humanitĂ©, une obligation Ă©thique et un objectif Ă©conomique intelligent pour parvenir Ă  un avenir durable.
▶ Lire un article en français sur le sujet 
▶ AccĂ©der Ă  l'Ă©tude https://lnkd.in/dRZVRRS

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 10 avril 2021] 🌊
Étude : Évaluation environnementale des projets Ă©oliens en mer : 18 recommandations pour la biodiversitĂ©, ComitĂ© français de l'UICN
Dans le cadre de ses travaux sur la conciliation des Ă©nergies renouvelables avec la prĂ©servation de la biodiversitĂ©, le ComitĂ© français de l’UICN publie un rapport formulant 18 recommandations stratĂ©giques pour une meilleure intĂ©gration de la biodiversitĂ© dans la dĂ©marche d’évaluation environnementale des projets Ă©oliens en mer Ă  destination des porteurs de projets et des autoritĂ©s de rĂ©gulation.
Le ComitĂ© français de l'UICN a analysĂ© des Ă©tudes d’impacts conduites dans le cadre de plusieurs projets Ă©oliens en mer rĂ©cents (2 parcs Ă©oliens posĂ©s et 2 parcs flottants) sĂ©lectionnĂ©s dans le cadre des deux premiers appels d’offres nationaux.
▶ Consulter le rĂ©sumĂ© de l'Ă©tude
▶ Consulter l'Ă©tude complĂšte 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 3 avril 2021] 🌊
Rapport : Les plastiques dans l'environnement.
Le ComitĂ© des sciences de l’environnement de l’AcadĂ©mie des sciences publie ce mois-ci un rapport dans lequel il fait le point sur le rĂŽle des plastiques dans la vie courante et l’ampleur de la pollution dont ils sont responsables.
Si l’AcadĂ©mie des sciences note les efforts dĂ©jĂ  consentis pour rĂ©duire la pollution aquatique par les plastiques, elle souligne qu’ils sont insuffisants pour empĂȘcher une accumulation massive de ces dĂ©chets dans les Ă©cosystĂšmes continentaux et ocĂ©aniques au cours des prochaines dĂ©cennies. Aussi, le rapport prĂ©sente en consĂ©quence des recommandations pour mieux maĂźtriser l'Ă©conomie des plastiques.
▶ Lire le rĂ©sumĂ© du rapport
▶ Lire le rapport intĂ©gral 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 27 mars 2021] 🌊
🐟 Les poissons, importants rĂ©gulateurs de carbone.
Selon une nouvelle étude, les poissons contribuent au stockage de 1,65 milliards de tonnes de carbone par an dans leurs déjections, leur respiration et leurs autres excrétions.
Cette quantitĂ© reprĂ©sente environ 16 % de la quantitĂ© totale de carbone qui descend sous les couches supĂ©rieures de l’ocĂ©an.
Cela signifie que les poissons sont d’importants rĂ©gulateurs du carbone en dessous et au-dessus de l'ocĂ©an. Or la population mondiale de poissons peut ĂȘtre impactĂ©e par la surpĂȘche, les pollutions, le rĂ©chauffement des eaux ce qui pourrait perturber l’équilibre dĂ©licat du cycle du carbone.
L'Ă©tude est un premier pas pour comprendre l’impact de l’écosystĂšme marin sur la rĂ©gulation des gaz Ă  effet de serre. Il reste de nombreux facteurs Ă  Ă©tudier comme la migration des poissons ou le mĂ©lange des eaux ocĂ©aniques afin de mesurer pleinement le rĂŽle des poissons. Il est toutefois dĂ©jĂ  dĂ©terminĂ© que leur contribution est essentiellement due Ă  leur consommation de phytoplancton.
▶ Lire l'Ă©tude (EN) 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 20 mars 2021] 🌊
Une solution pour relever les dĂ©fis les plus urgents de l’humanitĂ© : protĂ©ger l'ocĂ©an pour rĂ©soudre conjointement les crises du climat, de l'alimentation et de la biodiversitĂ©.
Cette semaine, Nature publie les travaux d'une Ă©quipe de scientifiques ayant cartographiĂ© pour la premiĂšre fois des zones ocĂ©aniques qui, si elles Ă©taient protĂ©gĂ©es, permettraient d'attĂ©nuer les effets du changement climatique, de prĂ©server la biodiversitĂ© et de permettre une meilleure productivitĂ© des pĂȘcheries.
🔍 L'Ă©tude dĂ©voile une nouvelle mĂ©thode pour identifier les zones qui engendreraient une meilleure production alimentaire tout en prĂ©servant la vie marine et en rĂ©duisant les Ă©missions de CO2. Ces zones sont identifiables sur des cartes globales.
💡 L’étude offre un cadre inĂ©dit permettant aux pays de dĂ©cider des zones Ă  protĂ©ger en fonction de leurs prioritĂ©s nationales.
âžĄïž Consulter l'Ă©tude complĂšte (accĂšs payant) [EN] 
âžĄïž Consulter le CP de la Fondation pour la recherche sur la biodiversitĂ© 
âžĄïžLire un article sur le sujet

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 13 mars 2021] 🌊
Une étude scientifique parue le 25 février dans Nature Geoscience, montre que la circulation méridienne de retournement atlantique (AMOC), qui représente environ 10% du Gulf Stream, s'affaiblit d'années en années et a atteint son niveau le plus faible depuis un millénaire, probablement à cause du réchauffement climatique.
Cette étude révÚle que l'AMOC aurait diminué d'environ 15% depuis soixante-dix ans alors qu'elle était stable depuis environ un millénaire. Le phénomÚne est probablement dû au réchauffement climatique et risquerait de l'accélérer.
La circulation ocĂ©anique participe Ă  la rĂ©partition de la chaleur sur l’ensemble du globe. Un ralentissement important de ce courant aurait de lourdes consĂ©quences pour le climat Ă  l'Ă©chelle mondiale.
âžĄïž L'Ă©tude [EN] (accĂšs payant) 
âžĄïž Article de presse français sur le sujet 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 6 mars 2021] 🌊
Le patrimoine mondial marin de l’UNESCO, gardien des rĂ©serves mondiales de carbone bleu.
La liste du patrimoine mondial de l'UNESCO comporte 50 aires marines réparties entre 37 pays. Parmi elles, les sites les plus emblématiques du monde, reconnus pour leur biodiversité, leur beauté et leurs habitats naturels exceptionnels. L'UNESCO révÚle dans un nouveau rapport que ces 50 sites sont de véritables sources d'espoir pour l'océan.
Alors qu'elles reprĂ©sentent moins d'1% de la surface de l'ocĂ©an global, elles jouent un rĂŽle primordial en tant que gardiennes des rĂ©serves de carbone bleu, d’importance mondiale. Ces 50 aires marines reprĂ©sentent au moins 21% de la superficie mondiale des Ă©cosystĂšmes de carbone bleu ( parmi les puits de carbone les plus puissants de la biosphĂšre) et 15 % du carbone bleu mondial, rĂ©serves qui Ă©quivalent Ă  environ 10 % des gaz Ă  effet de serre Ă©mis dans le monde en 2018.
âžĄïž Lire le rapport
âžĄïž Le portail

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 27 fĂ©vrier 2021] 🌊
🐋 Quand le chant des rorquals permet d'Ă©tudier la croĂ»te ocĂ©anique.
Le 12 février, des chercheurs ont publié une étude portant sur le chant des rorquals communs. Ce cétacé, qui est l'un des animaux vivants les plus grands sur Terre, produit un chant trÚs bruyant, à des fréquences intéressantes pour la recherche.
🔍 L’objectif de l'Ă©tude Ă©tait d’étudier les sĂ©ismes au moyen d’un rĂ©seau de 54 sismomĂštres situĂ©s au fond de l’ocĂ©an. Lors de leurs travaux, les chercheurs ont observĂ© plusieurs signaux correspondant Ă  la prĂ©sence de rorquals. Selon ces scientifiques, chaque appel des rorquals prĂ©cĂ©dait une rĂ©ponse de la Terre : un rebond entre la surface et le fond ocĂ©anique visible Ă  l’aide un sismomĂštre. Autrement dit, l’énergie des vocalisations Ă©tait transmise Ă  travers la croĂ»te ocĂ©anique, sous forme d’onde sismique. Les scientifiques estiment que les ondes observables sur les sismomĂštres peuvent fournir de nombreuses informations en ce qui concerne la structure de la croĂ»te ocĂ©anique.
💡 Cette dĂ©couverte offre un complĂ©ment moins invasif aux techniques utilisĂ©es pour obtenir de telles donnĂ©es.
âžĄïž Consulter l'Ă©tude complĂšte (accĂšs payant) [EN] 
âžĄïž Consulter un article en français sur le sujet 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 20 fĂ©vrier 2021] 🌊
🐟 Bilan 2020 de l'Ă©tat des populations de poissons pĂȘchĂ©s en France (IFREMER).
La France est le 4Ăšme pays en termes de volume de poissons capturĂ©s en Europe. L’une des missions de l’Ifremer est d'assurer la surveillance de l'Ă©tat des populations de poissons.
Chaque annĂ©e, l’Ifremer compile ces donnĂ©es et produit un bilan qui dĂ©voile l’état des populations pĂȘchĂ©es en France sur un total de 160 espĂšces Ă©valuĂ©es. L'objectif est d'accompagner les pĂȘcheurs et de travailler Ă  la conservation des Ă©cosystĂšmes.
Quelques chiffres 2020 issus du nouveau bilan :
- 60 % des 400000 tonnes de poissons débarqués en France métropolitaine proviennent de populations exploitées durablement
- 47 % des débarquements proviennent de populations de poissons en bon état
- 13 % sont issus de populations en reconstitution
- 21 % des poissons proviennent de populations surpĂȘchĂ©es
- 2% sont considérées comme "effondrées"
🐟 Consulter le diagnostic 2020 sur les ressources halieutiques dĂ©barquĂ©es par la pĂȘche française
🐟 Les chiffres 2020
🐟 La liste des stocks
Infographie : Ex. de populations de poissons classées selon leur état en 2020 © Ifremer/Jérémy BARRAULT

 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 13 fĂ©vrier 2021] 🌊
Courrier de l'UNESCO : "Grand Angle" consacré au thÚme "Océan : changeons de cap!". Au sommaire :
- État d’urgence
- « La montée des eaux est une menace à court terme »
- Au Ghana, des terres gagnées par la mer
- Vingt mille bruits sous les mers
- RĂ©parer la vie marine
- En Amérique latine, la chasse au plastique est ouverte
- Chine : un laboratoire mobile pour explorer les fonds marins
- À Tahiti, la tradition au secours du lagon
- Afrique : la ruĂ©e vers l’or bleu
- Aux origines de la Commission océanographique intergouvernementale .
Le Courrier de l’UNESCO est un trimestriel publiĂ© depuis 1948 par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.
📰 Pour consulter le Courrier de l'UNESCO

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 6 fĂ©vrier 2021] 🌊
Documentaire : Océans, le mystÚre plastique, 2016
"La banquise, en fondant, pourrait libérer 1000 milliards de particules de plastique dans les eaux d'ici une dizaine d'année, ce qui en ferait un des grands réservoirs de déchets plastiques de la planÚte"
DĂ©couvrez ou re-dĂ©couvrez ce documentaire qui explore, en compagnie de nombreux scientifiques, toutes les pistes pour comprendre oĂč se cache le plastique, et s'interroge sur l'impact de cette pollution massive.
Disponible jusqu'au 21/07/2021 sur ARTE
đŸ“ș A voir ou Ă  revoir via le lien suivant : https://lnkd.in/dvJdjZz
RĂ©alisation du documentaire: Vincent Perazio

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 30 janvier 2021] 🌊
PrÚs de 200 nouvelles espÚces microscopiques découvertes en Antarctique.
Une Ă©tude conjointe de l’UniversitĂ© de Gand et du Jardin botanique de Meise, publiĂ©e fin janvier 2021 dans la revue scientifique Ecography, a analysĂ© les algues microscopiques unicellulaires (diatomĂ©es) prĂ©sentes dans 439 lacs de l'Antarctique.
De cette Ă©tude, il est ressorti que la plupart des 370 espĂšces observĂ©es dans ces lacs n’ont Ă©tĂ© trouvĂ©es nulle part ailleurs dans le monde. Elles sont donc uniques Ă  l’Antarctique.
Les scientifiques ont également identifié plus de 200 espÚces encore jamais observées.
🔎 Les diatomĂ©es sont des acteurs importants du cycle mondial du carbone et sont Ă©galement responsables de prĂšs de 25% de la production mondiale d’oxygĂšne. L'Antarctique joue un rĂŽle central dans le systĂšme climatique mondial, il est l'une des zones sauvages les plus prĂ©cieuses et vulnĂ©rables prĂ©sentes sur Terre
âžĄïž Consulter l'Ă©tude en accĂšs libre [EN] 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 23 janvier 2021] 🌊
đŸ‡«đŸ‡· StratĂ©gie nationale pour les aires protĂ©gĂ©es 2030.
À l’occasion du One Planet Summit le 12 janvier dernier, le PrĂ©sident de la RĂ©publique a annoncĂ© l’adoption d’une nouvelle StratĂ©gie nationale des aires protĂ©gĂ©es pour la prochaine dĂ©cennie. Il s'agit, pour la premiĂšre fois, d'une stratĂ©gie unifiĂ©e pour la mĂ©tropole et les Outre-mer et intĂ©grĂ©e sur les enjeux terrestres et maritimes.
Elle doit aider Ă  atteindre l’objectif de 30% du territoire français sous statut d’aire protĂ©gĂ©e en 2030, 10% sous protection forte.
La France, avec ses Outre-mer et son deuxiÚme espace maritime mondial, présente une diversité exceptionnelle de milieux naturels et d'espÚces, sur terre comme en mer et porte une responsabilité particuliÚre en matiÚre de conservation de la biodiversité mondiale.
▶ Consulter la stratĂ©gie nationale

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 16 janvier 2021] 🌊
Une étude démontre le lien entre la pollution de l'océan Arctique et nos lessives.
Une Ă©tude, parue dans la revue Nature le 12 janvier 2021, fait le constat que la pollution microplastique de l'Arctique est essentiellement faite de fibres plastiques, et plus particuliĂšrement de fibres polyester .
Les chercheurs ont Ă©chantillonnĂ© des rĂ©sidus se situant sous la surface de l'eau. Il apparait que l’ocĂ©an Arctique condense 40 particules de microplastique par mĂštre cube. 92,3 % des microplastiques prĂ©sents dans les relevĂ©s sont des fibres plastiques 73,3 % d'entre elles Ă©tant du polyester qui semblent provenir des textiles.
Le processus de lavage en machine Ă  laver serait en cause. Lors du lavage, les vĂȘtements fabriquĂ©s Ă  partir de fibres synthĂ©tiques — le polyester est du polytĂ©rĂ©phtalate d’éthylĂšne, du plastique — relĂąchent une partie de leurs fibres dans les circuits d’évacuation. À partir de ce point de dĂ©part, les microplastiques atteignent la mer, l’ocĂ©an et circulent jusque dans l’Arctique. Les scientifiques estiment qu'un seul article textile suffit Ă  libĂ©rer des millions de fibres pendant un lavage traditionnel en machine.
âžĄïž Consulter l'article dans la revue Nature [EN] 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 9 janvier 2021] 🌊
Rapport mondial sur les sciences océaniques 2020
L’ocĂ©an mondial est un systĂšme largement mĂ©connu. Sur la base de donnĂ©es collectĂ©es partout dans le monde, l’édition 2020 du Rapport mondial sur les sciences ocĂ©aniques offre un aperçu global de la façon dont les sciences ocĂ©aniques sont pratiquĂ©es, oĂč et par qui.
En analysant les effectifs, les infrastructures, les Ă©quipements, les financements, les investissements, les publications, les politiques concernant les flux et l’échange de donnĂ©es, ainsi que les stratĂ©gies nationales, le Rapport mondial suit l’évolution de nos capacitĂ©s en matiĂšre de comprĂ©hension de l’ocĂ©an et d’exploitation des nouvelles possibilitĂ©s.
Ce rapport constitue également le moyen officiel pour mesurer les progrÚs accomplis dans la réalisation de la cible 14.a de l'ODD 14
Il fournit des données de référence pertinentes au début de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030).
âžĄïž Consulter le rĂ©sumĂ© exĂ©cutif en français 
âžĄïž Portail 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 19 dĂ©cembre 2021] 🌊
💣Pollution plastique : une bombe à retardement ?
Fruit d'une série de 139 auditions, le rapport de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) intitulé « Pollutions plastiques : une bombe à retardement ? » a été rendu public le 14 décembre dernier. Il pointe la dérive de la production exponentielle des plastiques. Estimée à 438 tonnes en 2018, la production de plastiques devrait doubler d'ici 2050.
Les rapporteurs font part de leurs recommandations au sein de ce document.
▶ Consulter le rapport complet 
▶ Consulter "L'essentiel" 
▶ Consulter le rapport en bande dessinĂ©e 
🖍 Illustration de couverture issue du rapport en bande dessinĂ©e

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 5 dĂ©cembre 2021] 🌊
"Quelle stratégie zéro carbone pour les acteurs du maritime?"
Découvrez cette semaine la derniÚre note de synthÚse de l'ISEMAR (Institut Supérieur d'Economie Maritime).
Depuis sa crĂ©ation, I’ISEMAR publie mensuellement une note de synthĂšse qui fournit une information synthĂ©tique sur les enjeux liĂ©s Ă  l’économie du transport maritime. L’institut est un observatoire des changements de l’économie maritime.
📘 Lire la note de synthĂšse 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 28 novembre 2021] 🌊
80% des déchets en mer proviennent de la Terre.
Du 21 au 29 novembre, c'est la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets.
En France, de trĂšs nombreux acteurs s'engagent, notamment contre la pollution plastique.
Parmi eux, des membres de RespectOcean à différentes étapes :
▶ C TO SEA THOMSEA IADYS collectent les dĂ©chets
▶ AWAKE CONCEPT transforme les dĂ©chets en ressources
▶ ConsultantSeas aide les acteurs dans leurs statĂ©gies de rĂ©duction des plastiques
▶ ExpĂ©dition 7e Continent explore et sensibilise
▶ HOALI accompagne les organisations dans leur rapport aux dĂ©chets
▶ I Clean My Sea dĂ©tecte, collecte et valorise
▶ ReSeaclons collecte et valorise
▶ Rainett rĂ©duit son empreinte plastique
▶ Bac Ă  marĂ©e - SociĂ©tĂ© TEO propose des solutions de collecte
▶ SUEZ recycle
đŸ‡«đŸ‡· La feuille de route nationale "zĂ©ro dĂ©chets plastiques en mer" vise Ă  rĂ©duire l’apport de macro et micro-dĂ©chets vers les mers et l'ocĂ©an d’ici Ă  2025, en vue d’atteindre l’objectif zĂ©ro plastique.
📘 (re) DĂ©couvrir le plan d'action zĂ©ro plastique en mer et ses 35 mesures 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 21 novembre 2021] 🌊
🌍🎣 La journĂ©e mondiale des pĂȘcheurs, artisans et des travailleurs de la mer est cĂ©lĂ©brĂ©e chaque annĂ©e le 21 novembre ; l'occasion de rappeler l'importance des systĂšmes ocĂ©aniques en bonne santĂ© qui garantissent les stocks de pĂȘche durables dans le monde.
🐟A cette occasion, nous souhaitons relayer cette semaine une nouvelle Ă©tude, publiĂ©e par le pĂŽle halieutique, mer et littoral de l’Institut Agro de Rennes et consacrĂ©e Ă  la pĂȘche durable : "Les dimensions, critĂšres et indicateurs de durabilitĂ© des pĂȘches françaises".
Ce travail a Ă©tĂ© menĂ© dans le cadre d’un atelier partenarial qui associe les organisations de la filiĂšre pĂȘche française, des ONG environnementales et les organismes de recherche nationaux. Il vise Ă  redĂ©finir les critĂšres d’une pĂȘche durable, afin d’objectiver les dĂ©bats entre acteurs et accompagner le secteur vers plus de durabilitĂ©.
Gascuel Didier, Professeur en Ă©cologie marine Ă  Agrocampus Ouest Rennes, a pilotĂ© l’étude.
👉 Consulter la fiche de synthĂšse 
👉 Consulter le rapport complet 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 14 novembre 2021] 🌊
Les algues rouges stabilisent les récifs coralliens depuis des millions d'années en formant un squelette calcaire dur, selon une nouvelle étude menée par une équipe de chercheurs allemands.
Les algues rouges sont un type d'algues marines multicellulaires contenant le pigment rouge, la phycobiliprotéine.
Deux formes d’algues rouges favorisent la croissance des rĂ©cifs coralliens. Les algues rouges crustacĂ©es forment un mince tapis sur les rĂ©cifs coralliens par leur croissance ressemblant Ă  un filament. Les sĂ©diments de sable sont piĂ©gĂ©s dans la structure crusteuse. Cela aide la croissance du rĂ©cif de corail. De plus, les algues corallines se dressent sur les rĂ©cifs coralliens. Cela fournit le support Ă  la barriĂšre de corail.
Cette étude a été menée en analysant plus de 700 récifs fossilisés et a été publiée le 20 octobre 2020 dans la revue Scientific Reports.
🐠 Les rĂ©cifs coralliens fournissent un habitat Ă  de nombreuses espĂšces. Ils sont aujourd'hui menacĂ©s par le rĂ©chauffement climatique.
Source : Sciences et Avenir 
đŸ‘‰đŸŒ Consulter l'Ă©tude [EN]

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 7 novembre 2021] 🌊
Comment prévenir de futures pandémies en préservant la biodiversité?
La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversitĂ© et les services Ă©cosystĂ©miques (IPBES ) vient de publier un rapport sur les pandĂ©mies, suite Ă  la crise sanitaire liĂ©e Ă  la COVID 19.
Le risque de pandĂ©mie peut ĂȘtre considĂ©rablement rĂ©duit en diminuant les activitĂ©s humaines entraĂźnant la perte de biodiversitĂ©, par une plus grande conservation des zones protĂ©gĂ©es et par des mesures rĂ©duisant l'exploitation non durable dans les rĂ©gions riches en biodiversitĂ©.
Ce rapport propose un certain nombre d'options politiques et de leviers d'actions qui permettraient de faire face et de réduire le risque de pandémie, notamment de passer d'une gestion de crise à une approche préventive en réduisant notre empreinte sur la biodiversité.
đŸ‘‰đŸŒConsulter le rĂ©sumĂ© exĂ©cutif 
đŸ‘‰đŸŒConsulter le rapport complet 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 31 octobre 2021] 🌊
🐳Plan d’actions national pour la protection des cĂ©tacĂ©s.
EspÚces emblématiques de la biodiversité marine, les cétacés (baleines, dauphins, globicéphales...) sont menacés par les activités marines et littorales. Face à ces pressions, le Gouvernement a lancé une stratégie nationale de préservation des cétacés présents dans les eaux marines françaises.
Le Plan d’actions pour la protection des cĂ©tacĂ©s a pour objectifs de consolider les connaissances sur les populations de cĂ©tacĂ©s et d’inciter les changements de pratiques pour diminuer les pressions anthropiques, dues notamment aux techniques de pĂȘche, aux nuisances sonores et Ă  la pollution littorale.
đŸ‘‰đŸŒConsulter le plan d'action national 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 24 octobre 2021] 🌊
🔎 Deux nouvelles publications sur le thùme de la pollution plastique
1⃣ Une Ă©tude ADEME Ecogeos Laboratoire Eau, Environnement et SystĂšmes Urbains (Leesu)
dresse un état des lieux des textes rÚglementaires nationaux et internationaux traitant de la problématique de la qualité des milieux aquatiques, centré sur les aspects déchets. Elle apporte des connaissances sur les enjeux environnementaux, sociaux et économiques liés à la pollution plastique en milieu marin. Elle recense et analyse, sur le territoire français, des initiatives et acteurs impliqués dans la lutte contre la pollution plastique en milieu marin. Elle fournit des éléments de connaissance aux collectivités et acteurs publics pour nourrir leurs plans de lutte locaux contre la pollution plastique marine.
đŸ‘‰đŸŒ L'Ă©tude 
2⃣ L'OFB publie également la synthÚse des 1Úres rencontres nationales du groupe de recherches « PolymÚres et océans » qui se sont tenues les 24-26 juin 2019 et des journées « Plastiques et environnement » qui se sont tenues les 27-28 juin 2019.
đŸ‘‰đŸŒ La synthĂšse 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 17 octobre 2021] 🌊
On observe un réchauffement sans précédent de la partie supérieure de l'océan, d'aprÚs les derniÚres données du programme Copernicus.
Le service de Surveillance de l'Environnement Marin du programme Copernicus, programme européen de surveillance de la Terre, fournit des informations de référence sur l'état physique et biogéochimique, la variabilité et la dynamique de l'océan et des écosystÚmes marins pour l'océan mondial et les mers régionales européennes.
🌊 Le rapport sur l'Ă©tat de l'ocĂ©an, publiĂ© par ce programme, est un rapport de rĂ©fĂ©rence de l'Union europĂ©enne. Il fournit une Ă©valuation complĂšte de l'Ă©tat de l'ocĂ©an mondial et des mers rĂ©gionales europĂ©ennes pour la communautĂ© scientifique et les dĂ©cideurs politiques.
La 4e édition de ce rapport ("Copernicus Marine Service Ocean State Report (OSR 4)") publié en septembre 2020 fournit des informations sur les changements et les variations de l'océan au cours des derniÚres décennies.
đŸ‘‰đŸŒ Plus d'informations sur le programme Copernicus 
đŸ‘‰đŸŒ Consulter le rapport 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 10 octobre 2021] 🌊
L'OCDE a publiĂ© dĂ©but septembre un nouveau document intitulĂ© “Sustainable Ocean for All - Harnessing the Benefits of Sustainable Ocean Economies for Developing Countries”
Ce rapport souligne l’impĂ©ratif de veiller Ă  ce que l’essor des secteurs Ă©conomiques liĂ©s Ă  la mer, annoncĂ© pour la dĂ©cennie Ă  venir, intervienne dans des conditions de durabilitĂ© environnementale et Ă©conomique.
L’OCDE souligne Ă©galement le fait que des stratĂ©gies nationales morcelĂ©es ne sont pas suffisantes et que les pays doivent Ɠuvrer de concert pour protĂ©ger les mers et l'ocĂ©an.
Leur protection est essentielle pour la sauvegarde de la biodiversité et l'aptitude des populations cÎtiÚres à accéder aux ressources alimentaires et à un revenu.
L’OCDE demande aux pays de supprimer progressivement les dispositifs de soutien public dont bĂ©nĂ©ficient encore les activitĂ©s Ă©conomiques prĂ©judiciables Ă  l’environnement
đŸ‘‰đŸœ Consulter le rapport
đŸ‘‰đŸœLien direct

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 3 octobre 2021] 🌊
🐟 La situation mondiale des pĂȘches et de l’aquaculture 2020 (SOFIA)
La situation mondiale des pĂȘches et de l’aquaculture, document publiĂ© tous les deux ans par la FAO, a pour finalitĂ© de prĂ©senter des informations objectives, fiables et actualisĂ©es Ă  un large Ă©ventail de lecteurs – dĂ©cideurs, gestionnaires, scientifiques, parties prenantes et, plus gĂ©nĂ©ralement, toute personne s’intĂ©ressant au secteur de la pĂȘche et de l’aquaculture.
L’édition 2020 met tout particuliĂšrement l’accent sur la durabilitĂ©.
La gestion durable des pĂȘches est essentielle pour garantir que les gĂ©nĂ©rations futures puissent continuer Ă  accĂ©der Ă  cette source vitale de nutrition et d'emploi.
🐟Consulter le rĂ©sumĂ© 
🐟Consulter le rapport complet 
đŸ“œïž La vidĂ©o de prĂ©sentation 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 26 septembre 2021] 🌊
🐟 DĂ©couvrez les liens de l'objectif du dĂ©veloppement durable 14 (ODD14, "Conserver et exploiter de maniĂšre durable les ocĂ©ans, les mers et les ressources marines aux fins du dĂ©veloppement durable") avec les autres ODD
🌍La Semaine EuropĂ©enne du DĂ©veloppement Durable 2020 se dĂ©roule du 18 septembre au 8 octobre sur trois semaines, avec un temps fort du 20 au 26 septembre pour l’anniversaire de l’Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de dĂ©veloppement durable (ODD).
L'occasion de rappeler la nĂ©cessitĂ© d’un engagement du monde Ă©conomique pour les ODD en gĂ©nĂ©ral, pour l’ODD14 en particulier. Compte tenu de l’importance de l’économie maritime et cĂŽtiĂšre, cet engagement est essentiel.
A partir de leurs contributions Ă  l'ODD14, les acteurs agissent sur les autres ODD, de part leurs interconnexions.
L'ODD 14 est ainsi relié à l'ensemble des 16 autres ODD.
👉DĂ©couvrez ces liens dans ce document

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 19 septembre 2021] 🌊
📘 5Ăšme rapport des perspectives mondiales de la diversitĂ© biologique (Global Biodiversity Outlook)
Dans un rapport rendu public le 15 septembre 2020, la Convention des Nations unies sur la diversitĂ© biologique (CDB) fait le point sur les progrĂšs accomplis dans la rĂ©alisation des 20 objectifs mondiaux en matiĂšre de biodiversitĂ©, les “objectifs d’Aichi”, adoptĂ©s en 2010 par les 195 États de la planĂšte pour stopper l’érosion de la biodiversitĂ©.
Sur les 20 objectifs, aucun n'a été rempli, six l'ont été partiellement et le reste ne montre pas de progrÚs significatif voire régresse pour l'un d'entre eux, celui traitant de la fin de la dégradation et de la mort des récifs coralliens dans le monde.
Le rapport contient plusieurs recommandations, ou « transitions », qui dessinent un scĂ©nario pour un monde dans lequel « le statu quo » est mis en place et oĂč la dĂ©vastation de l'environnement est inversĂ©e.
👉 Consulter l'article d'ONU info 
👉 Consulter le rapport complet [liens vers le rapport dans toutes les langues] 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 12 septembre 2021] 🌊
đŸ‡ȘđŸ‡ș📘 Économie Bleue - rapport 2020 de la Commission europĂ©enne
La Commission européenne a publié son rapport 2020 sur l'économie bleue.
Quelques données clés :
➡ Les secteurs Ă©conomiques de l'Union europĂ©enne liĂ©s Ă  la mer et au littoral reprĂ©sentent un chiffre d'affaires de 750 milliards d'euros en 2018
➡ AssociĂ© traditionnellement Ă  la pĂȘche et au transport maritime, le milieu marin recouvre un nombre croissant de secteurs Ă©mergents.
➡ L'Ă©conomie bleue emploie 5 millions de personnes en Europe (+ 12 % en un an).
➡ L'Ă©conomie bleue a une dimension environnementale forte : on note pour la pĂȘche et l'aquaculture une diminution de 29 % du CO2 par unitĂ© de la valeur ajoutĂ©e brute entre 2009 et 2017.
👉 Consulter le rapport 

🌊 [RESSOURCE DU WEEKEND - 5 septembre 2021] 🌊
🌍 Nations-Unies : Rapport sur les objectifs de dĂ©veloppement durable 2020
Les rapports annuels donnent un aperçu des efforts déployés dans le monde aux fins de la réalisation des objectifs de développement durable.
Le Rapport sur les objectifs de dĂ©veloppement durable 2020 rassemble les donnĂ©es les plus rĂ©centes et montre qu’avant la pandĂ©mie de COVID-19, les progrĂšs demeuraient inĂ©gaux et nous n’étions pas sur la bonne voie pour atteindre les objectifs d’ici Ă  2030.
👉 DonnĂ©es sur l'ODD14 : Conserver et exploiter de maniĂšre durable les ocĂ©ans, les mers et les ressources marines aux fins du dĂ©veloppement durable
👉Consulter le rapport global

Soutenir nos missions

Aidez-nous Ă  promouvoir les solutions et innovations pour l’ocĂ©an.


Devenez membre

Rejoignez notre réseau d'acteurs interconnectés, pour un développement des activités en harmonie avec les océans.

1% for the Planet

Nous sommes association agréée 1% for the Planet, soutenez-nous via ce programme.

Nous soutenir avec Lilo

Cumulez des gouttes gratuitement en utilisant le moteur de recherche Lilo.